الشهيد :   صالحي   محند   و اعمر

Le Chahid : Salhi Mohand Ouamar

النسخة العربية

SA VIE FAMILIALE

 

         Le chahid Salhi Mohand Ouamer naît dans le village de chorfa dépendant de la commune de maillot actuellement M’chadallah le 02 juin 1934 au sein d’une modeste famille de paysans. Il est le fils de Salhi Amer surnommé «El akel oussalah» et Toumi Fatima. En septembre 1941 il rejoint l’école primaire de cheurfa où il se singularise par son intelligence et un dynamisme hors pair qui font reconnaître sa valeur aux yeux de ses camarades et aussi des instituteurs français.

    En juin 1947 il obtient le certificat d’études primaires mais ne peut, malheureusement poursuivre  sa scolarité en raison de la limitation qu’imposait le colonialisme français aux musulmans. Ce triste épisode le contraint à intégrer le monde du travail pour assister sa famille dans sa tache quotidienne tout en poursuivant aussi durement, dans le secret, ses activités politiques.

    Le jeune Mohand Ouamer est conscient des souffrances imposées  aux concitoyens et muni d’une foi inébranlable en la cause se son pays s’expatrie en France en 1953 avec la ferme intention de militer corps et âme en sa faveur.

 

 

Cette lutte sur le sol de l’ennemi est parrainée notamment par p.p.a (parti du peuple algérien) ainsi que par d’autres formations politiques. Parallèlement à son travail dans l’usine allemande "Falk Russal" spécialisée dans la peinture il vend clandestinement le journal "Algérie Libre".

 

 

Tous droits réservés 2016 - Conception du site: Fouaz Aichaoui © جميع الحقوق محفوظة  2016 - تصميم الموقع : فواز عيشاوي